Cronïte

Cronïte

Word of power (Basic) – Au premier niveau de cette discipline, le vampire arrive à intensifier la malédiction de Caïn chez un autre vampire. Les mots prononcés dans la langue morte énochienne provoque divers effets; 1) Relatif à l’archange qui maudit Caïn à marché de nuit, Uriel invoque une sensibilité au soleil telle que même la lune blesse le vampire. Directement au soleil, le vampire subit le double des dégâts. Aucun challenge n’est requit et pour chaque trait de sang investi, cette faculté perdure pendant une heure. 2) Relatif à l’archange qui maudit Caïn à craindre le feu, Michaël rend deux fois plus vulnérable le vampire au feu. Donc au contact d’une flamme, le vampire se voit infligé deux dégâts aggravés au lieu d’un seul. 3) Relatif à l’archange qui maudit Caïn à boire du sang et manger des cendres, Gabriel invoque une soif insatiable chez un vampire. Toute utilisation de disciplines ou de don de régénérations exige deux fois plus de sang.

Recall of the ages (Basic) – Plus un vampire est âgé, plus il est puissant. Cette faculté permet d’affaiblir un Caïnite sous le poids de son immortalité. L’utilisateur doit investir un trait de sang et un trait de volonté. Pour chaque centenaire vécu par le vampire visé, deux traits physiques, un trait mental et social sont soustrait. En quelque sorte le vampire flétrie et s’affaiblie sous les années qu’il a traversée. Un contact physique est requit, même avec un objet ou un arme servant d’extension à l’invocateur.

Memory of the blood (Intermédiaire) – Une fois invoquée, cette faculté permet à l’utilisateur de faire ressurgir les blessures guérit par un autre vampire. Lorsqu’elles refont surface, ces blessures provoque autant de douleur (et dégât) que lorsqu’elles furent infligées. Pour un trait de sang, le vampire peut faire ressurgir la dernière blessure infligée, peu importe la nature et la gravité de la cette blessure. Un contact physique avec l’adversaire est de mise pour faire usage de cette faculté. Advenant que le vampire (joueur) n’ai pas été blessé depuis longtemps (ou que le joueur ne se souvient pas de sa dernière blessure), un dégât létal est infligé par défaut.

Gift of wood (Intermédiaire) – Tout comme la vieille sorcière démontra à Caïn à se servir d’un morceau de bois pour neutraliser les siens, ce pouvoir permet au ‘’vampire’’ de transformer une partie de son corps en bois. Pour un trait de sang, le vampire peut transformer un membre entier. Pour deux traits de sang, le torse entier, tandis que pour trois traits de sang, le corps complet. Une fois transformé, le vampire peut encore se déplacer sans contrainte. Pour une transformation partielle (torse), le vampire bénéficie d’un niveau de santé supplémentaire tandis que pour le corps entier, trois niveaux de santés. De plus, à moins d’une force extraordinaire, le vampire ne peut être pieuté.

Silence of the blood (Avancé) – D’un contact physique, cette faculté permet de bloquer l’usage d’une discipline (au choix) d’un autre vampire pour la durée d’une scène. Un trait de sang doit être investi et une seule discipline vampirique peut être bloqué à la fois. Toutefois, l’utilisateur de cette faculté peut décider de changer de disciplines en recommençant le processus, débloquant par le même fait la discipline précédente. Cette faculté n’a aucune effet sur les pouvoirs de rang ‘’elder, master et ascendant’’. Le vampire qui utilise ce don doit connaitre les pouvoirs de son adversaire, ou du moins son clan minimalement, afin de ne pas choisir à l’aveuglette.