Faveur

Vous êtes immortel, vous vous nourrissez de sang et vous vivez la nuit.  Vos besoins ne sont plus les mêmes qu’autrefois.  L’argent, les biens matériel et toutes ces futilités n’ont plus la même importance pour un vampire.  Vous traverserez les âges et pendant que certains objets cesseront de fonctionner ou que votre la valeur de votre argent fluctuera au gré des civilisations, vous serez toujours en vie pour en être témoin.   Les vampires usent donc depuis la nuit des temps d’un système de faveur, qui leur permettent d’échanger divers services contre d’autres.  Ce système porte plusieurs noms : « Prestation », « Boon », « Faveur », « Dette ».  Peut importe l’appellation, le concept en reste le même.  Il s’agit ultimement d’une forme de troc.  Les prestations peuvent se réclamer de multiples façon.  Par exemple, si un vampire commet une bêtise auprès d’un confrère, celui-ci peut réclamer rétribution pour l’acte commit.  Les deux parties s’entendent généralement sur l’ampleur de la dette et un témoin officiel atteste de la faveur.  Par ailleurs, il est très mal vue de refuser de payer ces comptes, dans la plupart des domaines vampirique du monde, cracher sur une réclamation de dette peut compromette la crédibilité d’un individu et lui nuire à long terme.  Les dettes peuvent également être échangés dans un intérêt commercial, c’est une pratique fréquemment utilisé.

Qu’est-ce que « L’Argent » ? Pour un vampire sauvage du clan Gangrel par exemple, préférant la vie parmi les bêtes et les arbres ?  L’argent n’a aucune valeur pour celui-ci!  C’est pourquoi une dette est une monnaie d’échange idéale pour l’ensemble de la société vampirique, et ce depuis des millénaires (Bien avant le Sabbat et la Camarilla).  Le remboursement d’une dette peut s’effectuer de mille et une façon en fonction de sa valeur.  Cela peut très bien être appuis politique temporaire, un montant d’argent, un territoire ou un coup de main pour une tâche particulière.  Seule votre l’imagination vous limitera (et le souverain en place).

Les types de faveur:

  1. Triviale
  2. Mineure
  3. Majeure
  4. Sang
  5. Vie

Dette triviale : Elles représentent un type de services rendu qui ne demande que très peu d’effort ou de risque.  Une dette triviale se contracte généralement pour un méfait très peu important.  Un manque de respect ou d’étiquette, une dette monétaire pour un montant se situant dans les quatre chiffres, etc.  Le débiteur de la dette peut demander par exemple:

  • Un soutient politique ou social sans que cela ne vous nuise ;
  • Une action entre les jeux, telle qu’un mouvement d’influence ;
  • Utiliser un pouvoir surnaturel ou un de vos talents ;
  • Un montant d’argent dans les quatre chiffres ;
  • Des excuse en privé pour une offense.  Etc

Dette mineure : Ce niveau de dette implique un effort réel ou une gêne pour celui qui l’accorde. Elle est souvent octroyée pour une question de politesse envers un nouveau chef ou pour réparer un manque de respect notoire.   Le débiteur de la dette peut demander par exemple:

  • De se compromettre politiquement pour un appuis ;
  • De révéler des informations importantes (mais pas des secrets de clan) ;
  • Une action entre les jeux, telle qu’un mouvement d’influence significatif  ;
  • Enseigner un pouvoir vampirique hors-clan de bas niveau, ou une compétence quelconque ;
  • Un montant d’argent significatif, dans les cinq chiffres par exemple.  Etc

Dette majeure : Ces dettes sont réellement importantes, demandant à la fois beaucoup de temps et d’effort de la part de celui qui la donne et cela peut même le mettre en danger.  Ce type de dette se contracte généralement pour une offense significative impliquant de la violence verbale ou physique, un vol important, une trahison.  Le débiteur de la dette peut demander par exemple:

  • Fournir un havre sécuritaire ou un territoire si c’est possible ;
  • Une aide financière majeure, un montant dans les six chiffres par exemple ;
  • De se compromettre politiquement de manière significative, prendre pour un camp opposé ou contre les autorités en place, voir même prendre part à un vote important en faveur du débiteur ;
  • Une action entre les jeux, telle qu’un mouvement d’influence très élaboré et à long terme ;
  • De se mettre au service de son créancier pendant un laps de temps défini par les parties (mais sans aller jusqu’à risquer sa vie ou la torpeur) ;
  • Enseigner un pouvoir vampirique hors-clan de haut niveau, ou une compétence quelconque très rare;

Dette de sang : Le donneur est prêt à verser le sang pour aider l’autre d’où le nom de cette dette.  Il est possible que vous ayez contracté cette dette lors d’une confrontation violente ayant causé des dommages sérieux à votre débiteur.  Généralement, ce genre de dette implique que vous avez vraiment merdé, vous avez trahis votre souverain, causé la torpeur d’un vampire ou la mort d’une ghoule ou vous êtes responsable d’un bris de mascarade quelconque.  Bref, songez au fait que vous aurez probablement à verser votre sang pour payer vos comptes.

  • Se mettre au service de son créancier pendant un laps de temps défini par les parties (pouvant aller jusqu’à verser le sang ou risquer la torpeur) ;
  • Prendre la place de son créancier lors d’un duel à mort où l’adversaire est réputé moins dangereux que soi ;
  • Prendre position politiquement ou socialement en mettant réellement sa non vie en jeu, contre les plus hautes autorités ;
  • Enseigner un pouvoir vampirique de clan de bas niveau ;
  • Une aide financière critique, un montant dans les sept chiffres par exemple

Dette de vie : La dette la plus coûteuse. Une telle dette accorde presque le droit de vie et de mort sur celui qui la contracte.  Les crimes les plus importants méritent cet « honneur ».  Vous avez trahis votre domaine et causé la mort de certains des vôtres, assassiné un membre de votre communauté, commit un bris de mascarade significatif, nommez-les!  Cette alternative n’est pas très loin de la mort.  Le débiteur peut exiger ce qu’il veut du vampire qui lui doit la vie.