Synopsis : Saison #3, Épisode #3

Le message suivant est aisément accessible au sein de la communauté vampirique Montréalaise.  Le médium n’importe peu, vous pouvez très bien tomber sur ce mémo en fouillant dans vos courriels, qu’en format « lettre » placardé sur les portes du « Bunker », votre lieu de rassemblement à Subcity.  


portfolio_slug_by_fealasy-d3fq3d2

Chers citoyens Montréalais ;

Nous venons à peine de recommencer à nous rassembler, que voilà, les soucis sont de retour en force.  Depuis plusieurs années je m’amuse à comparer notre société à un puissant champ gravitationnel.  Au même titre qu’un corps céleste en attire un autre, nous, Caïnites, attirons par notre présence une vaste gamme de problèmes, tout aussi complexes que diversifiées.  Ces « problèmes » gravitent pendant un long moment autours de nous et un jour, ils finissent par s’écraser sur nos tête en causant un maximum de ravage.  C’est karmique, voir inévitable !  Nous avons tous des squelettes dans nos placards et de nombreux petits secrets compromettants.  Éventuellement, tous ces petits bobos finissent par exploser,  comme des pustules qui éclaboussent tous les malheureux à proximité.  Et plus nous nous reproduisons, pire c’est …

Pour faire une autre belle analogie que vous comprendrez tous, Montréal est un peu comme une litière bien pleine, on ne sait plus ou mettre les pieds sans salir le parquet du voisin.  Pour en venir aux faits, il faudra bientôt songer à tous plonger les mains dans le tas de marde, parce que présentement sur notre domaine, ça commence sérieusement à sentir la fosse sceptique.

Trêve de chiâlage, allons droit au but :

Lors de la prochaine rencontre, le « staff » de sécurité de Montréal exige de vous un peu plus de prudence.  Pour les ignorants d’entre vous qui n’avez AUCUNE idée des problèmes qui survolent nos têtes actuellement, je vous invite à consulter vos chefs syndicaux pour vous informer.  D’ailleurs, nos petits amis du Syndicat sont là pour vous représenter, non pas pour faire de la rétention d’information et prendre des décisions à votre place.  De plus, soyez attentif à tous vos faux pas sur le territoire Montréalais, car il y a maintenant loup dans la bergerie.  Et il se prénomme « Léonard Blackburn ».  

Mais qui est « Léonard Blackburn » certains me diront ? 

Si vous avez écoutés vos Conseillers lors de la première rencontre, vous devriez normalement le savoir.  Mais pour les absents ou les plus distraits, voici un portrait de l’homme à ÉVITER au cours des prochains mois :

Mr. Léonard Blackburn est un individu très influent auprès du Consortium Pharmaceutique, pour ne pas dire « absolument influent ».  Officieusement reconnu comme un « surdoué », il est probablement l’un des plus dangereux de son espèce à l’heure actuelle.  Pour survivre, il s’abreuve de l’essence des autres surdoués afin d’accroitre son propre potentiel.  Selon les rumeurs, ces pouvoirs seraient tels qui serait en mesure de contrôler, manipuler et même tuer les gens autours de lui par sa simple pensée.  Et cela n’a rien à voir avec nos minables pouvoirs vampiriques de dominations, les facultés de Mr. Blackburn sont carrément dans une autre ligue.  De part ces capacités, il serait probablement en contrôle des opérations du Consortium Pharmaceutique à Montréal.

Maintenant, en quoi cela nous concerne vous me direz ?  Hey bien la varlope de marde qui nous éclabousse au visage est la suivante : Mr. Blackburn aurait découvert récemment notre existence et il tenterait de découvrir ce que nous sommes.  Cependant, il ne sait pas encore ou nous traînons et aux dernières nouvelles, il déploierait des ressources substantielles pour nous trouver.  Mr. Léonard Blackburn est un peu comme un fin gourmet avec un grand appétit, ces capacités surhumaines lui permettent de grandir en puissance lorsqu’il dévore les pouvoirs des autres surdoués.  Et actuellement, il se questionne avidement sur ce que le sang vampirique lui apporterait.  Peut-être que notre précieux « vitae » ne lui amènera rien du tout, souhaitons-le, mais une chose dont nous sommes sur, est que notre société est suffisamment redoutable pour qu’il nous considère comme une menace.  Contrairement à n’importe quel mortel, la racaille surnaturelle que nous sommes se démarquent par des capacités surnaturelles qui lui offrirait potentiellement une vigoureuse opposition.  Il est donc fort à parier que Mr. Blackburn craigne notre présence et qu’il planifie nous écarter de l’équation de ces grands projets.

Donc encore une fois, je vous invite à être vigilant.  Il se peut que certains des nôtres disparaissent sans laisser de trace.

Nathan Moore.