Les Assamites de Montréal

Le clan Assamite, dans le cadre de notre activité, est très similaire au clan Assamite « Canon » tel que décrit par White-Wolf. Cedi étant dit, les événements en lien avec notre univers de jeu au cours du dernier siècle (le jeu se situe en 2099ish), ont amené les Assamites à se diviser en deux grandes factions distinctes. En l’occurrence les Traditionnalistes et les Schismatiques.

Pour illustrer la branche Traditionnaliste, il suffit de se référer au clanbook Assamite. Ce sont les Assamites classiques, avec l’ensemble de leurs traditions et mœurs.

En ce qui a trait aux schismatiques, il s’agit toutefois d’une branche du clan plus progressiste et adaptée au monde moderne « Cyberpunk ».

Pour décrire la faction schismatique, celle-ci est principalement composée de membres du clan qui ont décidé de s’établir en Amérique, loin d’Alamut (le HQ du clan Assamite au Moyen-Orient), au fil du dernier siècle. Au cours des dernières guerres, de l’avènement des corporations et des nombreux incidents qui caractérisent les années 2000, ceux que l’on surnomme les schismatiques se sont écartés des traditions ancestrales du clan. Entre autres, les Assamites de cette branche sont beaucoup plus tolérants envers les Kindreds des autres clans. Agissant beaucoup plus comme des mercenaires que des « chasseurs » de vampires / des assassins, les Assamites de cette faction préfèrent coexister en retrait, auprès des autres clans. Et ce, afin d’éviter d’être chassé à vue par tous les autres clans de la société vampirique actuelle.

À cet effet, le mode de vie de la société vampirique moderne est de loin plus précaire qu’au vingtième siècle. Les schismatiques ont préféré s’adapter et parfois même travailler de concert avec les Caïnites des autres clans pour survivre. De ce fait, les Assamites de la faction schismatique sont parfois acceptés dans la plupart des domaines américains.

En ce qui a trait aux mœurs et traditions des schismatiques, le clan Assamite américain se contre fou d’étreindre des femmes. Ce que le clan Traditionnaliste ne faisait que très peu, voir pas du tout. Reconnu comme un clan « mercenaire », les schismatiques se mêlent que très peu aux affaires politiques de leur propre domaine. Ils se contentent généralement de s’isoler dans leur coin et lorsqu’ils se mêlent aux autres Caïnites, c’est par pure business. Entre autres, « l’économie du sang » est toujours très présente au sein des Assamites Schismatique. Le sang vampirique leur permet de grimper en rang (en génération en fait), comme les Traditionnalistes du Moyen-Orient. Les schismatiques exigent donc, comme toujours, du sang vampirique pour toute tractation avec des Caïnites des autres clans.

De temps à autre, les Assamites de la branche Schismatiques et Traditionnalistes se rencontrent pour diverses raisons « politiques » au sein de leur clan. Mais la plupart du temps, les deux branches s’évitent tant bien que mal, ou se font la guerre. Les Assamites de la branche schismatique, bien que plus nombreux en Amérique, ont également pied à terre sur le vieux continent. Et vice-versa en ce qui a trait à la branche traditionaliste. Il arrive donc que des conflits éclatent entre les deux factions.

LE CLAN ASSAMITE DE MONTRÉAL

Localement maintenant, le clan Assamite de Montréal est entièrement composé de membres de la branche schismatique. Bien encré dans le domaine depuis la fin des années 2040, le clan Assamite s’est toujours illustré comme un électron libre à Montréal. Parfois comme un élément positif pour les Kindreds du domaine et parfois tel un antagoniste.

Avec l’avènement des Cabales au cours des cinquante dernières années, le clan Assamite (autant Schismatique que Traditionnaliste) ne s’est jamais prononcé quant à leurs allégeances idéologiques. Alors que tous les clans se sont plus ou moins rattachés à une ou plusieurs Cabales, le clan Assamite s’est toujours retrouvé totalement neutre et indépendant. C’est d’ailleurs pourquoi ils se sont également retrouvé hors du système société vampirique moderne.

Toutefois, c’est à Montréal, en 2099 qu’une première cellule d’Assamites de la branche schismatique se rangea du côté d’une des grandes Cabales. Après plusieurs mois de négociation, plusieurs Cabales tentèrent d’attirer les Assamites de Montréal dans leur rang.  Ce fut les Caïnites de la « Tal’Mahe’Ra » qui conclurent le meilleur marché avec les Assamites de la branche schismatique montréalaise. Au grand dam de la Société Énochienne qui souhaitait à tout prix voir le clan Assamite chassé du domaine. Depuis ce temps, les schismatiques de Montréal s’ajustèrent aux dogmes de la Tal’Mahe’Ra et se joignirent à leurs rangs.