LES TROIS GRANDES NATIONS

Conglo

Dans le cadre de notre univers Post-Cyberpunk, la civilisation humaine développa ses propres courants politiques et le panorama divergea énormément de ce que nous connaissons aujourd’hui. En effet, contrairement à ce que nous vivons au quotidien, la mappemonde de l’univers de Parias se divise en trois grandes frontières. C’est-à-dire; l’Union européenne, le Conglomérat américain et les pays de la Confédération communiste.

UnionÀ la fin du vingtième siècle, l’Union européenne fit son apparition en Europe, regroupant sous une seule bannière la plupart des pays du continent. Une monnaie standardisée émergea ensuite de cette union, écrasant peu à peu l’économie des autres pays du monde. Près d’une trentaine d’années devront s’écouler avant que le gouvernement des États-Unis entreprenne des démarches similaires. Et c’est suite à une guerre contre la Russie pour une question de pétrole au Moyen-Orient que les États-Unis se décideront finalement à unir les Amériques sous un seul et même drapeau. Le Canada, le Mexique, les pays d’Amérique centrale et du Sud seront tous annexés par les Américains. Plusieurs seront achetés, tandis que d’autres se feront forcer la main. En réponse au Conglomérat américain, plusieurs pays communistes tels que la Chine, la Russie, Cuba et le bloc de l’Est, joindront également leurs forces pour former la Confédération communiste.

ConfédéL’apparition de ces trois grandes nations changea du tout au tout le portrait de la politique internationale. Les relations entre le gouvernement américain et communiste s’envenimèrent au fil des années au point ou l’ombre d’une troisième guerre mondiale plana dans l’air. Heureusement, rien de tout cela ne se produisit, le tout freiné par les mégacorporations qui en décidèrent autrement. Au cours de la formation des Super-Nations, plusieurs pays décidèrent de conserver leur indépendance. Des nations telles que le Japon, la Suisse, le Vatican, les Émirats-Arabes et l’Égypte préférèrent tourner le dos aux trois grandes nations et s’appuyer sur leur propre économie.

DéchargeÉventuellement, vint un jour ou le pétrole cessa de couler. La plupart des pays d’Afrique, déjà pauvres, ainsi que la majorité des nations du Moyen-Orient, s’écroulèrent progressivement. Ignorés par les grandes nations et piétinés par la guerre, ces pays n’eurent aucune chance de se moderniser. Leurs gouvernement s’effondrèrent dans la corruption et les révoltes, jusqu’à ce que la plupart des pays se servent de leur territoire comme d’un immense dépotoir. Cette portion de la terre porte désormais le nom de décharge arabo-africaine. Sans loi ni gouvernement, ces territoires regorgent de criminels et de seigneurs de guerre. L’esclavage y est commun et la pauvreté y est à son paroxysme. La grande décharge accueille également le plus important réseau de contrebande et le plus imposant marché noir de la planète. Plusieurs pays et organisations humanitaires tentèrent d’aider les nations de la grande décharge, mais sans succès alors que les mégacorporations firent tout en leur pouvoir pour leur nuire subtilement.

La situation de la décharge arabo-africaine, bien qu’elle impose un malaise perpétuel au sein de la communauté internationale, n’est pas sur le point de changer. Trop de pays y tirent avantage en y achetant des armes illégalement. Trop de mégacorporations profitent de l’absence de lois pour y effectuer des expériences illégales. Et trop d’organisations criminalisées dépendent des ressources circulant dans la décharge. Ainsi est la triste réalité.

Mapmonde