Voie des Ossements

On pense que cette Voie est issue d’un code dénaturé par les vampires du clan Cappadocian. Les plus grands disciples de cette Voie se consacrent essentiellement à la compréhension de la fin véritable de la vie. Les vampires de cette Voie cherchent à savoir ce qu’est exactement le mort : est ce simplement la fin de la vie ? la transition de l’âme vers un ailleurs ? est ce la fin du désir d’être de l’âme ?Beaucoup pensent que cette Voie encourage ses disciples à toutes sortes de crimes et de déviances. C eux qui la suivent savent qu’il s’agit en fait d’une recherche de la signification de la vie et de la non-vie. Ils cherchent à comprendre la nature et le but de la mort, et donc le rôle joué par chacun dans le grand schéma du monde. Cette Voie ne se consacre généralement pas à la nature vampirique. Les vampires qui y adhèrent oublient parfois leur propre confort pour approfondir leur compréhension de la mort. Ils ne sont pas nécessairement cruels, ils placent simplement la compréhension au dessus de la vie humaine. C’est une Voie du savoir et du pouvoir, et beaucoup apprennent à gérer une grande influence sur les vivants comme sur les morts. Beaucoup deviennent très savants en matière de fantômes, mais même ces être étranges ne peuvent répondre à de nombreuses questions des vampires sur cette voie.Éthique de la Voie

  • Étudie la mort sous toutes ses permutations.
  • Détermine quand la mort intervient, définit-la.
  • Recherche un but à la mort et à la vie qui l’a précédée.
  • Mesure les différences entre les trépas dus à diverses causes.
  • Trouve le réconfort dans la vie et la non-vie, la différence entre la damnation et le salut.
  • Hâte la venue de la mort si elle semble retardée de façon surnaturelle.

Vertus : Conviction et Maîtrise de Soi.

Pratiques Actuelles 
Les anciens et ceux qui veulent développer Nécromancie, dans d’autres but que le pouvoir temporel, suivent cette Voie. Les Cappadocians qui adhèrent à cette Voie fréquentent rarement les mortels, leur curiosité maladive s’étant souvent avérée fatale pour les humains qui entrent en contact avec eux.

Description des Disciples 
Les vampires suivant cette Voie sont très curieux, cherchant à comprendre quel but sert chaque individu. La thanatologie est pour eux plus une science qu’une philosophie. La Voie est surtout introspective, et donc la plupart des Cappadocians préfèrent le confort matériel de l’Humanité. Les vampires sur cette voie aident généralement les Cappadocians plus par les savoirs qu’ils apportent que par des avancées politiques.

Suivre la Voie 
Les vampires suivant cette Voie sont détachés, mais curieux. Ils aident rarement quelqu’un proche de la mort, préférant observer et apprendre. Un disciple ne fera rien pour empêcher quelqu’un de venir en aide à un condamné. Son temps n’est tout simplement pas encore venu, mais si le bienfaiteur est absent…

Hiérarchie des pêchés

10) Avoir peur de la mort. – La peur empêche d’apprendre.
9) Ne pas réussir à étudier la mort. – Refuser d’apprendre, c’est refuser de comprendre.
8) Tuer par accident. – C’est perdre une occasion d’apprendre.
7) Ne pas se nourrir lorsqu’on a soif. – Nier ses besoins ne sert aucun but supérieur.
6) Succomber à la Frénésie. – La Bête est irrationnelle, et les émotions ont peu d’utilité dans la recherche de la compréhension.
5) Refuser de tuer lorsque l’occasion s’en présente. – L’expérimentation prouve les théories et, sans preuve, il n’y a pas de conclusion.
4) Prendre une décision basée sur les émotions plutôt que sur la logique. – Les vampires sont morts, donc également leurs émotions.
3) Sacrifier son confort au bénéfice d’autrui. – La mort est inévitable, quelle signification peut avoir le fait de soulager les autres ?
2) Empêcher une mort sans raison. – On ne doit pas contrarier le cycle, mais l’étudier.
1) Empêcher activement une mort. – De tels liens émotionnels conviennent aux humains, pas aux vampires.